ma Soeur, mon Amour

Deux femmes qui se tiennent la main, ça n'a rien qui peut gêner la morale.
​Là où le doute s'installe, c'est que ce geste se fasse dans un couvent...

Les cloches sonnent. Soeur Sardine et Soeur Casta vous invitent dans leur chapelle fleurie où vibrent les coeurs candides des nonnes lesbiennes. Un lieu rêvé, hors du monde, débarrassé des artifices d'une église décadente et patriarcale.
Leurs voix silenciées s'élèvent d'amour et oscillent entre les rires et la colère.

Inspiré de récits de vie de religieuses pleine de grâce et d'audace à travers les siècles et les siècles...

Prenez les univers de Soeur Sourire, Hildegarde von Bingen, Sister Act, de sœurs lesbiennes américaines entre 1960 et 1980.
Brodez-y les paillettes d'Entre tinieblas d'Almodovar et la tension du Couvent de la bête sacrée de Norifumi Suzuki.
Ajoutez-y du Génie Lesbien d'Alice Coffin et l'innocence d'une Jeannette de Bruno Dumont.
Vous trouverez Soeur Sardine !

Ce cantique est une performance de la parole, c'est drôle, émouvant et intelligent.
On vire plusieurs fois de bord, à travers des clips musicaux vivants, comme une grande messe de cabaret.
C'est plein d'amour, de colère et de références populaires aux soeurs lesbiennes en tout genre.

Parce que les histoires lesbiennes sont aussi universelles que les histoires hétérosexuelles.

Ainsi soient-elles. 

Conception, récit : Aline Hémagi Fernande La Sardine
Musique : Casta
Accompagnement artistique : Myriam Pellicane
Costumes - Scénographie - Visuels :
création collective - Aline Hémagi Fernande La Sardine, Myriam Pellicane, Moni Wespi, Elodie Demange, Novella De Giorgi, Saule Cazorzi
Lumières : Alice Dussart, Nathalie Thys
Conseils artistiques et soutien : Carine Demange 

Production : Dimanches du Conte
Co-production : Chiny, cité des Contes, la Curieuse Résidence 2021 de Voix de Femmes
Soutiens : Centre Culturel Bruegel, Le Jacques-Franck, Contes en Oléron, La Chaufferie Acte-1, La Tour à Plomb
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles 

L'équipe fut en résidence d'échauffement à La chaufferie, une semaine en octobre.